Archives par mot-clé : Berlin Classics

Myrthes, roses, et cendres

Le plus secret de Schumann n’est pas dans ses Chants de l’aube, opus ultimes où j’ai le sentiment que Caspar David Friedrich est venu écrire les notes avec son pinceau ; non Continuer la lecture de Myrthes, roses, et cendres

L’œuvre du père

Emmanuel Tjeknavorian n’en est qu’à ses débuts au disque, la critique allemande a été touchée par son timbre si particulier qui est effectivement celui d’une voix, soprano lyrique naturellement vouée aux explorations réflexives des deux premiers mouvements Continuer la lecture de L’œuvre du père