Archives par mot-clé : Anton Dermota

Anton Dermota, le ténor de Vienne

La voix était modeste de volume, le placement parfait ne le laissait pas entendre, l’instrument long, miellé, avec dans le timbre cette légère fêlure qui est le signe des chanteurs venus des marges de l’Empire, vouait naturellement le jeune homme à Mozart, et c’est en Mozart qu’il fera ses premiers pas sur la scène de l’Opéra de Vienne en 1936 Continuer la lecture de Anton Dermota, le ténor de Vienne

Otello du crépuscule

L’Allemagne produisit dans les années trente la première réévaluation du legs verdien, alors même que l’Italie, abandonné aux délices du symbolisme ou aux splendeurs du vérisme ne voyait plus en Verdi qu’un Dieu dont on vénérait seulement quelques idoles. Fritz Busch, Karl Böhm, Joseph Keilberth, Hans Schmidt-Isserstedt puis Ferenc Fricsay, rendirent Verdi à Verdi, mais en langue allemande, et même après l’ère nazie. Continuer la lecture de Otello du crépuscule