Archives par mot-clé : 78 tours

Le Magicien

Pas un marteau dans ce piano. L’adage est célèbre concernant Walter Gieseking jouant Claude Debussy, et se vérifie d’abord dans ses précieux 78 tours Columbia, collationnés ici. Ce toucher d’ondiste va au cœur de la Suite bergamasque, irréelle à force de mystère sonore (cette fluidité qui n’exclut jamais la diction) Continuer la lecture de Le Magicien

Le mystère Barentzen

Enfant prodige pour son malheur, flanqué d’une mère abusive, douée comme peu dans sa génération, Aline van Barentzen avait tout pour être une des pianistes majeures de son temps Continuer la lecture de Le mystère Barentzen

Réhabilitation

Si Jascha Spivakovsky n’avait pas gravé quelques faces de 78 tours avec son violoniste de frère Tossy au début de l’ère électrique, le disque n’aurait rien conservé de son art, et c’est si peu ! Assez tout de même pour qu’on l’oublie corps et âme Continuer la lecture de Réhabilitation

Esprit français

Dans cet immédiat après-guerre où la gravure directe sur 78 tours régnait encore, Ernest Ansermet céda à la proposition de Decca : graver avec l’Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire les œuvres de Claude Debussy et de Maurice Ravel. Le projet fit long feu et se déporta de Paris à Genève, la saga des albums de l’Orchestre de la Suisse Romande et de son « patron » pouvait commencer. Continuer la lecture de Esprit français