Les deux Concertos de Schumann

Thomas Albertus Irnberger n’hésite pas, il ouvre son disque avec le Concerto pour violoncelle. La faute à Joachim, qui, amoureux de l’œuvre, avait demandé à Schumann l’autorisation de l’adapter pour son violon. Il en réalisa admirablement la partie solistique Continuer la lecture de Les deux Concertos de Schumann

Le musicien du Régent

D’autres Quatre Saisons ? Giovanni Guido, violoniste virtuose qui offrit son art aux plaisirs musicaux de Philippe d’Orléans, ne fut pas seul à mettre en musique les variations des paysages à travers l’an, mais deux concordances signalent en particulier son cahier : comme Vivaldi il est Italien Continuer la lecture de Le musicien du Régent

Appropriations

Le monde est bien fait. Skip Sempé eut en quelque sorte la révélation du vrai visage de Bach en entendant, à Oberlin où il était étudiant, Gustav Leonhardt.

Sa quête de Bach, commencée par la fréquentation des enregistrements de Wanda Landowska Continuer la lecture de Appropriations

Drames sacrés

Merveilleuses Leçons de Ténèbres de Couperin, Hugues Cuénod le premier les réinventa, les chantant avec ardeur, lui qui prétendait de ne pas avoir de voix, avant qu’une théorie de sopranos menues ne les confine au piétisme. Misère ! Continuer la lecture de Drames sacrés