Tag Archives: Walter Legge

Le Chant avant le Chant

On sait à quel point Bruno Walter, qui avait dans l’oreille le timbre de Kerstin Thorborg et les mots de Madame Cahier, était certain d’avoir trouvé la nouvelle incarnation vocale du Chant de la terre, et en particulier de l’Abschied, en entendant le contralto d’une noire lumière de Kathleen Ferrier. Continue reading Le Chant avant le Chant

Paradis Krips

Le plus viennois des Viennois ! Juif, Krips ne quitta pas l’appartement familial du Ring, réfugié derrière son piano, accompagnant les Konetzni et même enregistrant avec elles des lieder, manière de préférer un certain exil intérieur à la diaspora Continue reading Paradis Krips

Les disques du gamin

1955, Daniel Barenboim, treize ans, enregistre ses premiers sillons, une Sonate de Johann Christian Bach suffit à exposer son sens de la forme, un pianisme déjà brillant qui faisait s’exclamer Wilhelm Furtwängler : « Wunderkind ! » Continue reading Les disques du gamin

La soprano qui ne voulait pas

Otto Klemperer, rescapé de l’Ancien Monde, aimait ses chanteuses jeunes : pour ses Wagner, Dernesch, Silja étaient convoquées au studio, chez Mozart, pour son Così fan tutte, deux jeunes diamants parfaitement assortis, Margaret Price et Yvonne Minton, pour sa Zauberflöte, Popp (en Reine, elle sera aussi Despina) et Janowitz, et dans les utilités, Schwarzkopf en Première Dame mais surtout Christa Ludwig en Seconde. Continue reading La soprano qui ne voulait pas