Lumière et ombre

La voix de Schumann fut celle du baryton, registre médian qui venait se loger au cœur de son piano et les barytons aimèrent ses mélodies autant que celles de Schubert qui les composa pourtant plus facilement dans l’aspect pratique d’une voix de milieu Continue reading Lumière et ombre

Le pianiste de Rachmaninov

Sergio Fiorentino avait en quelque sorte renoncé à sa carrière, redevenu professeur au Conservatoire de Naples, y perpétuant l’enseignement de son maître Paolo Denza, offrant à ses élèves rien moins que les secrets de Ferruccio Busoni. Mais il n’avait pas Continue reading Le pianiste de Rachmaninov