Vestiges de l’Empire

Quel programme ! Karim Said a rassemblé des œuvres de Berg, Bartók, Janáček, Webern, Enesco et Schoenberg pour saisir l’esprit musical de Vienne durant les dix premières années du XXe siècle – sinon les Trois Rondos sur des thèmes slovaques de Bartók écrits en 1916 et 1927. Continue reading Vestiges de l’Empire

Une relation discrète

Bernard Haitink a fréquenté par éclipses, du moins au disque, l’œuvre de Richard Strauss. Les grands poèmes symphoniques n’ont pourtant pas manqué à son répertoire – les gravures d’Also sprach Zarathustra et d’Ein Alpensinfonie avec le Concertgebouw, même si elles ne s’imposent immédiatement à l’esprit du straussien chevronné offrent des beautés certaines. Continue reading Une relation discrète

Stéphane Denève fait son Ravel

Sergiu Celibidache dirigea souvent l’Orchestre Symphonique de la Radio de Stuttgart au cours des années soixante-dix, rendant l’œuvre d’orchestre de Ravel familière à cette formation caméléon. A Baden-Baden, Ernest Bour faisait de même. Aujourd’hui, Stéphane Denève reprend ce flambeau. Continue reading Stéphane Denève fait son Ravel

De l’art de bien rééditer, Vol. 8 : André Isoir retrouvé

L’œuvre d’orgue de Bach fut l’occasion d’échanges de styles et de vues entre les organistes français tout au long de l’apogée du microsillon. Marie-Claire Alain y mit deux fois sa technique impeccable et son approche anguleuse au service d’une certaine idée Continue reading De l’art de bien rééditer, Vol. 8 : André Isoir retrouvé