De l’art de bien rééditer, Vol. 12 : Apogée – Martinon, the American Years

Les cinq années du magister de Jean Martinon à la tête de l’Orchestre Symphonique de Chicago ont suffisamment été décrites comme un échec personnel pour que je n’y revienne pas ici ; après tout, John Barbirolli endura la même incompétence de la critique durant son expérience new-yorkaise. Continue reading De l’art de bien rééditer, Vol. 12 : Apogée – Martinon, the American Years

Artalinna, la musique, l'art, les bonnes choses