Malheriade II : Blumine

En 1984, Seiji Ozawa revenait devant les micros de la Deutsche Grammophon pour compléter sa version princeps de la Symphonie No. 1 gravée en 1977 avec l’Orchestre Symphonique de Boston (1).

SEIJI OZAWA, 2006, paper collage, 120x100cm
Le chef d’orchestre nippon Seiji Ozawa. Portrait réalisé en 2006 par Beata Drozd (collage on board, 34”x40”)

On venait d’éditer Blumine, une pièce initialement écrite exactement un siècle plus tôt par le jeune Gustav Mahler Continue reading Malheriade II : Blumine

Obsession Première

En faisant le rappel à l’occasion de la parution du disque de Ludovic Morlot des diverses versions de la Première Symphonie d’Henri Dutilleux, on avait la sensation de laisser de coté un enregistrement majeur de cette œuvre qu’on aime tant. Défaillante mémoire, discothèque mal classée. Continue reading Obsession Première

Attention, chef-d’œuvre !

Amadis, le chef d’œuvre de Lully ? Avec Atys, qui grâce au revival de Jean-Marie Villégier et de William Christie lui a volé la vedette et décidé de la renaissance Lully, oui. Car en ranimant Amadis, déserté jusque là par le théâtre du Grand Siècle, Quinault fournissait à son musicien un matériau splendide où les enchantements Continue reading Attention, chef-d’œuvre !

Sévère le tendre

Les virtuoses français de la nouvelle génération reviennent à la pratique de la musique de chambre avec des bonheurs sans mélange.

Nouveau témoin, un album où la clarinette ambre et lune de Raphaël Sévère joue trois des quatre opus que Brahms dédia à cet instrument. Ce n’est pas lui qui ouvre le Trio en la mineur, mais le violoncelle de Victor Julien-Laferrière, si éloquent et Continue reading Sévère le tendre

Le Trésor du Géant

Incroyable la résurrection de la manne sonore radiophonique engrangée par Günter Wand auprès des diverses antennes allemandes ! Hänssler/Profil la publie à mesure dans une gigantesque « cdthèque » qui vient de s’enrichir de deux opulents albums dédiés aux enregistrements hambourgeois. Continue reading Le Trésor du Géant

Artalinna, la musique, l'art, les bonnes choses