Par-delà la mort

Rescapé de l’enfer d’Auschwitz où il dirigea l’orchestre, Szymon Laks était de ces Polonais venus à Paris durant l’entre-deux-guerres. À l’instar de son compatriote Alexandre Tansman, il trouva sa place dans la vie musicale de la capitale, éden cosmopolite où bouillonnait une créativité inextinguible. Quasi tout ce qu’il écrivit durant ces années aura été détruit ou perdu Continue reading Par-delà la mort

Le sacre d’un printemps

À vingt-sept ans, Seiji Ozawa, remplaçant Georges Prêtre qui avait eu la bonne idée de tomber malade, médusa le public du Festival de Ravinia : l’Orchestre Symphonique de Chicago qui y prenait ses quartiers d’été, se trouva face à un brillant jeune homme Continue reading Le sacre d’un printemps

Pelléas et Mélisande : drame symboliste et musique impressionniste

Pelléas et Mélisande est une œuvre à part dans l’univers lyrique. C’est le seul vrai opéra de Debussy, très caractéristique de son approche musicale que l’on compare souvent pour simplifier à l’impressionnisme. C’est aussi le premier opéra (1902) à marquer la rupture avec les opéras romantiques ou wagnériens Continue reading Pelléas et Mélisande : drame symboliste et musique impressionniste

Desdemona

Le spectacle pratique et sans complication de Vincent Boussard ne se veut pas immortel : tous les protagonistes en costume de l’époque de Shakespeare, l’omniprésence d’un voile, des lumières troubles, de tempête à peine, tout cela se voit, s’oublie Continue reading Desdemona