Cordes et âmes I (ou l’épreuve Dvořák)

Johannes Moser, trente-six printemps en mai dernier, est l’un des tous grands violoncellistes de sa génération, dont la discographie souvent aventureuse aura réservé jusque là bien des surprises. Changeant d’éditeur, il se confronte Continue reading Cordes et âmes I (ou l’épreuve Dvořák)

Mon étoile

Dans le paysage des récitalistes d’aujourd’hui, Dorothea Röschmann détonne. Ces mots si pleins, cette voix qui ne s’encombre pas d’esthétisme, ce timbre qui renvoie tout à la fois à Grümmer et à Jurinac par le feu, l’engagement, l’urgence, cela ne cadre plus avec l’idée que bien des critiques se font de ce que doit être une Liedersängerin. Il faut dire que depuis Edda Moser et Brigitte Fassbaender, ultimes remparts d’un art expressionniste qu’on croyait perdu, le lied était tombé dans le domaine des petites voix, celles qui l’ont choisi par défaut. Continue reading Mon étoile