Vestiges de l’Empire

Quel programme ! Karim Said a rassemblé des œuvres de Berg, Bartók, Janáček, Webern, Enesco et Schoenberg pour saisir l’esprit musical de Vienne durant les dix premières années du XXe siècle – sinon les Trois Rondos sur des thèmes slovaques de Bartók écrits en 1916 et 1927. Continue reading Vestiges de l’Empire

Une relation discrète

Bernard Haitink a fréquenté par éclipses, du moins au disque, l’œuvre de Richard Strauss. Les grands poèmes symphoniques n’ont pourtant pas manqué à son répertoire – les gravures d’Also sprach Zarathustra et d’Ein Alpensinfonie avec le Concertgebouw, même si elles ne s’imposent immédiatement à l’esprit du straussien chevronné offrent des beautés certaines. Continue reading Une relation discrète